Le chino naît aux Indes, au milieu du XIXe siècle. à la frontière du Peshawar, un officier anglais teinta son uniforme avec un extrait de plantes vert foncé, le «khaki», pour rendre sa tenue plus légère et plus facile à confondre avec l'environnement. Les qualités de camouflage de ces pantalons les rendirent populaires auprès des armées anglaises et américaines : en 1902, le "khaki" est adopté par l'armée américaine qui le rebaptise "chino". Dans les années 50, c'est au tour des étudiants de la Côte Est d'adopter le pantalon chino homme, chic et casual, et d'en faire un emblème du style Ivy League.

Un pantalon chino pour l'homme : simple et sophistiqué

Avec leurs cotons souples et leurs coupes confortables, les pantalons chino homme sont faits pour le travail comme pour la détente. Dans les années 50, on les aimait taille haute et large et on les portait avec un sweater et un foulard, comme Gene Kelly dans "Un Américain à Paris" qui immortalisa ce style viril et décontracté. Aujourd'hui, les tailles sont plus basses, les bas plus étroits, - c'est la coupe Soho de Gant - , tandis que la gamme des couleurs s'est élargie : à côté des kakis et des beiges d'origine, on trouve des couleurs vives ou des teintes fauves qui s'harmonisent à de nombreuses tenues.

« Le chino est une pièce indémodable » - Maison Gant

Vous pourrez le porter avec un sweat-shirt vintage, un tee-shirt moulant, un Perfecto, mais aussi vous composer une silhouette preppy avec un cardigan à col-châle, une veste seersucker ajustée, un blazer croisé ou un manteau trois quarts longiligne. Beaux et simples, anglais et sportifs, les pantalons chino homme traversent le temps.

Vous aimeriez aussi...